Projet Final

Notre Projet

bord de yerresLa préservation de nos ressources naturelles doit être une priorité pour tous. Les différents services de la commune doivent s’engager davantage dans la transition écologique afin de préserver nos ressources et notre cadre de vie. Pour y parvenir, un maire-adjoint aura la responsabilité de mener les actions transversales nécessaires à la mise en œuvre des nouvelles pratiques pour faire de notre ville, une ville verte, soucieuse de sa qualité de vie. Un pacte de transition écologique a été signé avec les représentants locaux. Voir espace dédié pour le détail du Pacte.

Nos engagements :

  • Isoler l’habitat ancien : aider les particuliers à réaliser leur bilan thermique.
  • Programmer les travaux d’isolation des bâtiments communaux avec une priorité aux écoles.
  • Limiter l’arrosage des espaces publics en journée et privilégier une végétation adaptée
  • Lutter contre les nuisances écologiques : pollution lumineuse, dépôts sauvages d’ordures…
  • Développer les jardins partagés.
  • Privilégier les circuits courts et de proximité dans tous les domaines d’achats de la commune.
  • Développer les liaisons douces au sein de la commune
  • Installer des bornes électriques publiques

Du fait d’un Plan local d’Urbanisme peu contraignant, les projets immobiliers se multiplient un peu partout sur la commune. Les dernières modifications du PLU n’ont pas été à la hauteur de ce qu’il est nécessaire de faire pour freiner l’appétit des promoteurs. Résultat : zones pavillonnaires mitées par des immeubles, absence de cohérence architecturale et urbaine, inadaptation des infrastructures et équipements communaux… Tout ceci a contribué à la destruction du patrimoine de la ville, de son identité et à la détérioration globale de son cadre de vie. Nous devons agir vite pour maîtriser enfin le développement urbain.

Nos engagements :

  • Réviser le P.L.U pour un projet de ville durable, respectueuse de son patrimoine : limitation de la densification et végétalisation des immeubles.
  • Créer un cadre de vie moins bétonné : végétaliser les espaces urbains qui peuvent l’être
  • Développer et accompagner le développement des deux roues : nouvelles voies réservées aux cyclistes et parkings adaptés.
  • Protéger le quartier de Bois l’Evêque des épandages de produits phytosanitaires : Installation d’une protection naturelle (haie arborée) et création d’un espace de promenade
  • Remettre la voirie à niveau par le biais d’un plan pluriannuel d’investissement

Les professionnels de la santé sont de moins en moins nombreux sur notre commune. Les habitants peinent à accéder aux services de soins les plus élémentaires. De plus en plus de communes investissent dans des Maisons de Santé : Savigny, Cesson, Moissy Cramayel…. Ici, dans notre ville, rien n’est réalisé ni même envisagé alors que la situation s’aggrave. Nous devons agir pour permettre aux Combs-La-Villais d’avoir une offre médicale et d’entraide élargie.

Nos engagements :

  • Créer une Maison de Santé Pluridisciplinaire avec un accès aux soins en soirée et le Week-end
  • Aider au maintien à domicile : de nouveaux services sont à proposer (visite à domicile, déplacement pour l’accès aux soins, …)
  • Faciliter l’accès des personnes âgées aux services numériques pour lutter contre les exclusions.
  • Créer une épicerie solidaire positionnée entre le secteur marchand et les associations caritatives.

Commerces CC PicassoLes commerces de proximité et le marché couvert sont les acteurs essentiels d’une vie locale dynamique. Le choix qui a été fait depuis de nombreuses années de développer des zones commerciales périphériques (l’Ormeau et maintenant les Rives de la Francilienne) sans politique de compensation, a pour conséquence de mettre en danger les zones commerciales de centre-ville (Pablo Picasso, l’Abreuvoir, …). Il est temps d’agir pour sauvegarder et élargir l’offre commerciale au sein de la ville.

Nos engagements :

  • Redynamiser le marché : ajout de commerces non-alimentaires une fois par mois sur le parvis et aux alentours
  • Organiser 2 fois dans l’année, automne et printemps, une foire des produits régionaux
  • Créer un marché en circuit court avec des producteurs régionaux (volaille, œufs, fromages …) sur un site au cœur de notre ville
  • Développer les commerces éphémères
  • Agir pour faire de la ville un acteur en capacité d’intervenir  pour réimplanter des commerces de proximité.
  • Augmenter le nombre de commerces en imposant aux projets immobiliers collectifs, des locaux commerciaux ou professionnels.
  • Mieux associer les commerces aux manifestations culturelles et sportives

Ecole SommevilleLe fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires est l’une des responsabilités majeures des communes. Les bâtiments, anciens pour la plupart, ne sont pas adaptés pour un accueil des élèves en période d’excès climatique. Nous devons agir pour mieux répondre aux attentes des élèves, des parents d’élèves et du corps enseignants et être davantage présent à leurs côtés pour faciliter la réussite de tous. Les moyens informatiques et numériques doivent être ajustés aux technologies du moment.

Nos engagements :

  • Engager un plan pluriannuel de travaux d’isolation et de mise aux normes.
  • Mise en place sur la durée du mandat d’un plan numérique pour les écoles
  • Réviser la carte scolaire qui ne répond plus à la situation créée par la densification et les programmes immobiliers.
  • Renforcer la présence des ATSEM dans les écoles maternelles
  • Elargir l’amplitude d’ouverture des accueils pré & post-scolaires pour mieux répondre aux attentes des familles
  • Imposer une alimentation bio dans les restaurants scolaires
  • Aider et encourager les initiatives de type « PEDIBUS » et « VELOBUS » (organisation des déplacements domicile-école en groupe) pour réapprendre aux enfants à aller à l’école à pied ou en vélos
  • Impliquer de nouveau la commune dans le cross des écoles
  • Rénover et créer des aires de jeux qui soient de véritables lieux de rencontre et d’échange

Année après année, les activités et les animations sur la ville se sont réduites comme « peau de chagrin ». La vie d’une ville doit être ponctuée par des moments forts qui lient les habitants des différents quartiers entre eux. Nous devons agir avec l’aide du tissu associatif pour une renaissance des actions festives et des animations qui contribueront à faire de Combs, une ville où il fait « bon vivre ».

Nos engagements :

  • Recréer du lien en favorisant la renaissance des animations et des moments festifs avec l’aide de bénévoles : fête de la ville, fête des quartiers, feu du 14 juillet, ….
  • Soutenir activement les initiatives bénévoles et citoyennes pour l’organisation d’évènements dans les quartiers 
  • Encourager, faciliter, susciter les initiatives des habitants pour les accompagner et les aider à faire aboutir leurs projets.

Les activités culturelles à Combs-la-Ville se sont réduites. Les équipements culturels (château de la Fresnaye, MJC, La Coupole) sont de moins en moins fréquentés. Il est nécessaire de repenser ce qui constitue la vitalité de la vie communale à travers son tissu associatif et son offre culturelle. Agissons ensemble pour redynamiser la vie culturelle et associative.

Nos engagements :

  • Redynamiser la MJC par une mise à disposition de locaux mieux adaptés.
  • Repenser la programmation et la communication des différents équipements culturels en encourageant les actions et les projets des acteurs locaux de la vie culturelle
  • Promouvoir les associations locales à vocation culturelle (SAGHE, MJC, Théâtre de l’Arsène, les associations de danse), en renforçant les soutiens en logistique et en communication.
  • Soutenir et aider les associations
  • Faire évoluer le fonctionnement et le contenu des conseils de quartier afin d’élargir le nombre de participants

La fréquentation des diverses structures dédiées à la jeunesse est en baisse depuis plusieurs années. La cause est l’absence de projets innovants. Quant aux associations sportives, elles accueillent de nombreux adhérents de toutes générations, de toutes origines avec une demande sans cesse croissante. Il faut encourager la pratique sportive qui est un formidable outil de cohésion et de mixité sociale, d’insertion pour les jeunes et les moins jeunes. Les équipements vieillissent et doivent être renforcés pour répondre à cette demande croissante.

Nos engagements :

  • Rénover les équipements sportifs les plus anciens dans le cadre d’un plan pluriannuel.
  • Améliorer les terrains d’entrainement du stade Mimoun : mise en place d’un revêtement plus adapté.
  • Encourager et développer le recours aux services civiques pour les jeunes en recherche d’une première expérience d’insertion dans la vie active.
  • Recenser les stages et les proposer en priorité aux jeunes de la ville en créant un partenariat avec les acteurs économiques.
  • Créer un espace dédié aux jeunes : foot en salle, musique, jeux, à l’écart des zones d’habitations afin de limiter les nuisances
  • Créer des bourses jeunesse pour financer les BAFA / Permis de conduire avec des contreparties citoyennes.

Combs-la-ville marieLes moyens financiers de notre ville sont en diminution comme dans toutes les communes de France. Nous poursuivrons les efforts déjà engagé, de contraction des dépenses de fonctionnement pour faire face à la diminution des recettes imposées par l’Etat.

Notre ville souffre d’un important déséquilibre dans la répartition des dotations entre les communes de l’agglomération Grand Paris Sud. Nous agirons pour obtenir un réajustement des dotations qui permettront de dégager de nouvelles ressources financières. Dépenser mieux sans dépenser plus, dépenser autrement tel est le défi que nous entendons relever pour une gestion réaliste et maitrisée des finances communales

Nos engagements :

  • Ne pas augmenter les taux d’imposition.
  • Prioriser les investissements les plus vertueux qui permettent de baisser les charges de fonctionnement et qui préparent l’avenir.
  • Améliorer l’efficacité des services municipaux à l’aide d’outils numériques adaptés afin de mieux répondre aux besoins des Combs-la-Villais

Rien ne peut remplacer la présence humaine. La police municipale doit remplir le rôle d’une police de proximité au contact des habitants : renseignements, surveillance, îlotage. À cela, il faut désormais ajouter des missions d’assistance aux démarches et de soutien aux personnes victimes de faits de délinquance. Agissons pour qu’enfin la police municipale soit présente partout et pour tous.

Nos engagements :

  • Recourir à la vidéosurveillance mobile pour répondre à la délinquance et aux dépôts sauvages
  • Plus de transparence sur l’usage de la vidéosurveillance : quel coût, quels résultats ?
  • Assister et soutenir les victimes
  • Mettre en place un dispositif de type « Voisins Vigilants ».

Une politique en faveur de la protection des animaux de compagnie sera mise en place. Une conseillère municipale sera chargée de la mise en œuvre des engagements. Les services municipaux seront sensibilisés et formés.

Nos engagements :

  • Équiper la Police Municipale d’un lecteur d’identification ICAD pour restituer les animaux plus rapidement et sans passer par la SACPA
  • Information des démarches à effectuer dans les premières heures en cas de perte d’animaux
  • Campagne avant l’été de sensibilisation et de prévention de l’abandon